Pingualuit National Park (2018)

En août 2018, j’ai passé quatre jours au Parc national des Pingualuit, au Nunavik. Situé au-delà du 60ème parallèle Nord, ce parc est un mythe du « Grand Nord » québécois, car il abrite un cratère météorique de 3,4 km de diamètre. Il est l’un des mieux conservés de la planète, et l’eau du lac qui s’est créé au fond du cratère est l’une des plus pures du monde.

Le parc est uniquement accessible par avion – comme tous les parcs et villages du Nunavik. Séjourner à Pingualuit est une expérience intense, au cours de laquelle la météo décide de tout, y compris du retour à la maison ; l’avion est venu nous chercher 24 heures plus tard que prévu, à cause des vents violents.

Il est difficile de retranscrire toute l’émotion ressentie durant ces quatre journées en seulement quatre minutes, mais je me suis pliée à l’exercice malgré tout. ⬇️

Pingualuit National Park

À lire aussi : L’été du Grand Nord

Date

Août 2018

Client

Moi-même

Liens

Vimeo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *